Yahoo : une fois de plus piraté !

Second piratage massif chez Yahoo avec 1milliards de compte touché
Le géant de l’internet Yahoo vient de révéler au monde qu’il a subi une seconde attaque informatique en septembre dernier, avec plus d’1 milliards de comptes piratés. Comme en 2014, des centaines de millions d’informations personnelles et sensibles ont été profondément compromises, ainsi tous titulaires d’un compte Yahoo devraient vérifier ses dispositions sécuritaires.

http://www.hebdotech.com/wp-content/uploads/2016/12/7784967657_le-siege-de-yahoo-a-sunnyvale-aux-etats-unis.jpg
http://www.hebdotech.com/wp-content/uploads/2016/12/7784967657_le-siege-de-yahoo-a-sunnyvale-aux-etats-unis.jpg

Le portail internet nord-américain Yahoo vient de subir l’un des piratages de masse les plus important de l’histoire de l’informatique,  avec celui de fin 2014, où 500 millions de comptes d’utilisateurs ont été dérobés. Yahoo a diffusé un communiqué notifiant qu’en 2013, une intrusion avait été perpétrée provoquant un piratage massif encore plus désastreux. Pour cette année, plus d’1 milliards de compte ont été piratés et avec eux les données personnelles des utilisateurs : nom, prénom, adresse, e-mail, numéros de téléphone, date de naissance, mots de passe hachés, des informations sur les questions/réponses de récupération de mot de passe et tous ce qui permettra à des personnes de mauvaise foi de  d’utiliser ses informations pour récupérer des mots de passe associer à des comptes Yahoo. Yahoo précise que les pirates ont eu accès au code source du site et ont créé des cookies falsifiés qui ont permis d’accéder au compte des utilisateurs sans avoir besoin d’un mot de passe

http://www.hebdotech.com/wp-content/uploads/2016/12/Un-Hacker-pirate-informatique-code-binaire-1.jpg
http://www.hebdotech.com/wp-content/uploads/2016/12/Un-Hacker-pirate-informatique-code-binaire-1.jpg

Les auteurs de ce piratage ne sont nullement connus, les termes utilisés dans le communiqué parlent de « tiers non autorisé », différent du premier piratage où Yahoo était plus précis en parlant de cyber attaque mené pour le compte d’un état. Cependant, le silence de Yahoo est éloquent par rapport à ses deux précédentes affaires de piratage, soit pour ne pas compromettre les chances d’un éventuel rachat ou pour ne pas faire passer pour des incapables, le service de cyber sécurité de Yahoo. Cette situation vient faire de l’ombre au projet de finalisation de l’accord de son rachat par l’opérateur Verizon pour 4,8 milliards de dollars.

- Advertisement -

Sur Hebdo Tech

616
S'il est prévu sortir début 2018 sur la PS4, Sony a dévoilé de nouvelles images très prometteuses de ce à quoi pourrait bien ressembler le...

653
L’eTree trône fièrement sur la place Carnot dans la ville de Nevers dans la Nièvre, inauguré récemment. L’eTree, c’est cet arbre écolo franco-israélien, un...

630
Crédit Agricole va proposer un tout nouveau service qui permettra d’encaisser les chèques à partir d’un smartphone. La banque française s’inspire des États-Unis et...

625
La récente cyberattaque du ransomware WanaCry est à ce jour inédite, elle a atteint un niveau sans précédent. WanaCry s'est répandu à vitesse grand...

668
Mis à part la réalité virtuelle, la téléphonie et les jeux vidéo, le smart-watch fait aussi parler de lui. Comme dans le domaine de...

732
C’est une première mondiale ! Au Royaume-Uni, la prison de l'île de Guernesey s’équipera très prochainement d’un bouclier virtuel anti-drones baptisé Sky Fence. Le dispositif...

840
Contrairement à ce que les gens pensent, le Hand Spinner n’est pas un jouet récent. Inventé dans les années 90 par Catherine Hettinger parce...

1.3k
Lors de la tuerie de décembre 2015 à San Berdino, le FBI avait récupéré un iPhone de l’un des tireurs. Apple avait refusé de...