La Navya ARMA : la première navette autonome?

Le grand salon international du high-tech, le CES 2017, s’est tenu à Las Vegas la semaine dernière, du 05 au 08 janvier. Pour cette édition, la technologie française s’est beaucoup plus imposée et marque désormais une place notoire dans la compétition internationale des inventions technologiques. Bien que le CES a été clôturé, l’ARMA, la navette autonome du français Navya s’est vue arpenter les rues du centre-ville historique de Las Vegas depuis ce 11 janvier.

Arma Navya1
keolisnorthamerica.com

Après 10 années de recherche, c’est en octobre 2015 que Navya a lancé le projet de commercialisation de l’ARMA, une navette qui est 100 % autonome, sans conducteur et électrique, pouvant transporter jusqu’à 15 personnes. Dotée de nombreux capteurs et d’une capacité de calcul embarqué lui permettant d’interagir avec son environnement, la navette acquiert une perception 3D qui lui permet de cartographier le milieu et de détecter les obstacles. En révolutionnant la mobilité sur les premiers et derniers kilomètres, le véhicule a été conçu pour assurer ses fonctions spécifiques autonomes tout en optimisant toutes les fonctions de navigation et de sécurité. Si sa vitesse est limitée à 25 km/h, elle peut toutefois atteindre les 45 km/h.

Arma Navya 2
thedisruptory.com

Mais comment la Navya ARMA peut-elle encore rouler en dehors du CES, et même en pleine ville ? En vérité, elle fait l’objet d’un test en condition réelle. Néanmoins, il s’agit d’une démonstration programmée pour 10 jours et sur un parcours limité, dans l’« Innovation district », en plein centre de Las Vegas. Cette zone est en effet dédiée aux différents tests et essais sur les nouvelles technologies du genre, une sorte de grand laboratoire à ciel ouvert. En partenariat avec le transport français Keolis, l’ARMA transportera donc gratuitement ses passagers le long de Fremont Street, entre Las Vegas Boulevard et Eighth Street, du 11 au 20 janvier. Elle sera alors la toute première navette autonome que le grand public américain va tester. À noter qu’en décembre 2016, elle a déjà été mise en service dans les rues de MCity, la prestigieuse ville-test gérée par l’Université du Michigan. La Navya ARMA a été la seule navette européenne sélectionnée pour ce test en environnement sécurisé.

- Advertisement -

Sur Hebdo Tech

615
S'il est prévu sortir début 2018 sur la PS4, Sony a dévoilé de nouvelles images très prometteuses de ce à quoi pourrait bien ressembler le...

653
L’eTree trône fièrement sur la place Carnot dans la ville de Nevers dans la Nièvre, inauguré récemment. L’eTree, c’est cet arbre écolo franco-israélien, un...

630
Crédit Agricole va proposer un tout nouveau service qui permettra d’encaisser les chèques à partir d’un smartphone. La banque française s’inspire des États-Unis et...

625
La récente cyberattaque du ransomware WanaCry est à ce jour inédite, elle a atteint un niveau sans précédent. WanaCry s'est répandu à vitesse grand...

668
Mis à part la réalité virtuelle, la téléphonie et les jeux vidéo, le smart-watch fait aussi parler de lui. Comme dans le domaine de...

732
C’est une première mondiale ! Au Royaume-Uni, la prison de l'île de Guernesey s’équipera très prochainement d’un bouclier virtuel anti-drones baptisé Sky Fence. Le dispositif...

840
Contrairement à ce que les gens pensent, le Hand Spinner n’est pas un jouet récent. Inventé dans les années 90 par Catherine Hettinger parce...

1.3k
Lors de la tuerie de décembre 2015 à San Berdino, le FBI avait récupéré un iPhone de l’un des tireurs. Apple avait refusé de...