NASA : Un poste d’officier de protection planétaire contre les agressions E.T. à pourvoir !

La NASA, l’agence spatiale américaine, a lancé un appel aux candidatures pour recruter un cadre supplémentaire. Il sera en charge de la protection de la planète contre les interventions extra-terrestres.

La NASA cherche un candidat pour prendre en charge la protection de la Terre contre les agressions extra-terrestres, et ce n’est nullement une blague. Néanmoins, il ne faut pas entendre par « agressions » l’invasion des « petits hommes verts », mais plutôt de veiller à ce que la Terre ne soit pas contaminée par des « agents » minuscules tels des bactéries ou des virus qui auraient été ramenés insidieusement à l’occasion d’une mission spatiale par les capsules ou les spationautes, explique l’agence spatiale américaine sur son site Internet. Et à l’inverse, le titulaire du poste devra également veiller à ce qu’une mission spatiale n’exporte avec elle des microbes terriens potentiellement contagieux. Créé en 1967, le poste de Planetary Protection Officer a pour but de protéger l’espace contre les contaminations humaines, et que la Terre ne soit pas à son tour infectée par un microbe extraterrestre. Chaque mission spatiale aurait en effet au moins une chance sur 10 000 de contaminer un monde étranger.

Ainsi, le salaire annuel proposé par la NASA varie entre 124 000 et 187 000 dollars bruts, soit entre 104 000 et 157 000 euros. Cependant, l’offre est uniquement réservée aux citoyens américains. Par ailleurs, il faut avoir un CV haut de gamme pour y prétendre : qualifications techniques, connaissances en sciences physiques, en microbiologie, en mathématiques, en sciences de l’ingénierie connexes telles que la mécanique, les propriétés des matériaux et l’électronique et de préférence une expérience dans le domaine. Le travail consiste essentiellement à veiller à une stérilisation des vaisseaux et des instruments qui quittent la Terre, à une décontamination du matériel et une mise en quarantaine des personnes à leur retour sur Terre. L’actuelle titulaire du poste, Catharine Conley, attend donc son successeur, les postulants ayant jusqu’au 14 août prochain pour envoyer leur candidature à la NASA.

 

- Advertisement -

Sur Hebdo Tech

Android O va (enfin) sortir très bientôt !

576
Déjà attendue la semaine dernière, la sortie de l’Android O a été repoussée. Aujourd’hui, ça se précise. Selon Evan Blass, Google envisagerait en effet...

Dumbo : L’outil de la CIA qui pirate les caméras de...

595
Wikileaks vient de publier une nouvelle série d’informations sur les outils de cyber-espionnage de la CIA. Pour cette fois-ci, il s’agit des informations sur...

Desktopography : De la réalité augmentée sur toutes les surfaces !

633
Une équipe de l'université Carnegie Mellon a mis au point un tout nouveau dispositif de projection digne des plus grands films de science-fiction. En...

Replika : L’application « clone » qui vous remplacera après votre...

638
De votre vivant, Replika, une intelligence artificielle, est destinée à devenir votre compagnon intime auquel vous confiez tous les moments de votre vie. Et...

NASA : Un poste d’officier de protection planétaire contre les agressions...

618
La NASA, l'agence spatiale américaine, a lancé un appel aux candidatures pour recruter un cadre supplémentaire. Il sera en charge de la protection de...

États-unis : Une entreprise a implanté des puces dans les mains...

734
Three Square Market, entreprise américaine, a proposé à tous ses employés de leur implanter une puce dans leurs mains afin par exemple de se...

Robots intimes : des questions éthiques se posent!

1.2k
Les robots intimes dotés d’intelligence artificielle sont en passe de ringardiser les poupées gonflables vendues depuis plusieurs décennies. Avec l’avancée de la technologie robotique,...

AtariBox : La nouvelle console, mais… rétro d’Atari !

731
Dévoilées il y a peu, les images de la « nouvelle » console d'Atari ont fait du bruit, surtout auprès des nostalgiques des années 70 et...